dimanche, juillet 21, 2019

Claude-Théophile Duchapt

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Claude-Théophile Duchapt, magistrat et littérateur français, né en 1802, le 5 Juillet à Bourges. Après avoir fait son droit au barreau de Bourges , il prend part aux luttes politiques de la Restauration. A la révolution de Juillet, il entra dans la magistrature où il exerça les fonctions de juge au tribunal civil et de conseiller à la Cour de Bourges.
Auteur de travaux de jurisprudence, sur les Peines à appliquer aux duels (1837) et à d’autres délits, d’une Lettre anonyme à Lamennais, signée un Homme-potence, et d’un recueil de Fables (Bourges 1850). Claude-Théophile Duchapt meurt en avril 1858 à Bourges.

FABLES :

  1. La Cigale et le Papillon
  2. L’Enfant et sa Mère
  3. Le Cheval Malade
  4. Les deux Verbes en querelle
  5. Le Nez et le Tabac
  6. Le Jugement de l’Alouette
  7. La Truie et la Lionne
  8. La Vigne et le Camélia
  9. L’Enfant et l’Echelle
  10. Le Soulier et la Savate
  11. Le Factionnaire

NOTE :

M. Barrière disait de son volume, le 18 avril 1851, dans le feuilleton du Journal des Débats : « On y trouve du feu, de la poésie, une verte allure, un peu de babil, mais vif et spirituel, souvent élégant, toujours de bon goût. Apologue et jurisprudence, codes et muses, graves arrêts et jolis vers, l’auteur a su tout concilier. Ses fables seront beaucoup lues, et son ouvrage est digne d’obtenir les suffrages les plus flatteurs. »

  • Fables de  Claude-Théophile Duchapt – (Bourges 1850)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.