ACTUALITÉS :
Accueil » Nicolas Grozelier

Nicolas Grozelier

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Grozelier, Nicolas – littérateur français né à Beaume, en 1692 et décédé le 19 juin 1778. Il entra dans la congrégation de l’Oratoire en 1710. Dans cet établissement il enseigna les belles-lettres, la philosophie et la théologie.
Il composa bon nombres de poésies. Un recueil de fables nouvelles en vers français en six livres. en 1768.

FABLES:

  1. Le villageois et son fils
  2. La Mère et ses Enfans
  3. Le Limaçon et les Abeilles
  4. Le Geai et la Pie
  5. L’Enfant et la Rose
  6. Le Papillon et la Rose
  7. La Bergère et la Naïade
  8. Les deux Poulains
  9. Le Père instruisant ses Enfants

Dans son prologue on peut lire:

Je connais mes faibles talens.
J’avais quelques traits de morale
A débiter aux jeunes gens,
Et la maxime est capitale,
De les leur rendre intéressans
En les leur rendant agréables.
L’artifice innocent des fables,
M’a paru propre à cet effet ;
Je l’y croit même nécessaire :
S’il peut les instruire et leur plaire
J’aurai rempli tout mon objet.

*Dans son apologue on ressent que Nicolas Grozelier a une certaine humilité et des prétentions honnêtes et pures, ce qui n’enlève rien à ses fables, dont certaines sont à découvrir ou à redécouvrir pour le plaisir de lire ce grand fabuliste.

  • Les fables de Grozelier (Nicolas), oratorien, né à Beaune en 1692, et mort le 19 juin 1778, se lisent avec plus de plaisir que celles de La Motte et de quelques autres faibles imitateurs de La Fontaine . (Cours de littérature profane et sacrée, Volume 2 – Bohaire, 1833)
    Nicolas Grozelier, 1692 – 1778