dimanche, février 17, 2019

Nicolas François de Neufchâteau

Nicolas François de Neufchâteau – Nicolas François, dit François de Neufchâteau, puis comte François de Neufchâteau, est un écrivain, homme politique français, né à Saffais (duché de Lorraine) le 17 avril 1750 et mort à Paris le 10 janvier 1828.

FABLES :

  1. La Vieille et la Vérité
  2. Le Laboureur et la Cigogne
  3. Le Puits et les deux Sceaux
  4. Les Petits sans-culottes
  5. L’Avare et l’Envieux
  6. Les Filles à marier
  7. Parole de Socrate
  8. Hercule et Minerve
  9. Le Charbonnier et le Foulon
  10. Les Athéniens
  11. Le Corbeau et le Serpent
  12. L’Atelier du Statuaire
  13. Le Poète et l’Âne
  14. La ville de Mytilène
  15. Le Figuier et l’Épine
  16. Le Parvenu et son Ami
  17. Le Puits et les deux Seaux
  18. Le Cochon, et le Collier d’or
  19. L’Ours et son Ourse
  20. Les Pyramides

 

  • neufchateauAnecdote Vers 1791, Neufchâteau est condamné à mort. Malade de la goutte et en attendant l’échafaud¹ il faisait des épîtres en vers. Voici un extrait:
    « Bien loin de quereller les Dieux ,
    Je me résigne et sais me taire.
    Ma devise est qu’il vaut bien mieux
    Souffrir le mal que de le faire. »

 

  • ¹ Le 9 Thermidor passé, huit jours après François Neufchâteau fut libéré.
  • Fables et contes en vers: suivis des poèmes de la Lupiade et de la Vulpéide – 1815

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.