mercredi, février 20, 2019

Jean-Jacques Porchat-Bressenel

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jean-Jacques Porchat-Bressenel – Fabuliste Suisse suisse. (1800-1864) Professeur de droit criminel à Lausane puis de rhétorique et littérature latines à l’Académie de Lausanne, généralement appelé J. Porchat, a aussi utilisé le pseudonyme de Valamont. Jean-Jacques Porchat né à Crète, près de Genève et mort à Lausanne, professeur et littérateur suisse traduisit des textes de Goethe et publia des livres pour la jeunesse, ainsi qu’une histoire de saint Louis et de Jeanne d’Arc.

FABLES :

  1. Esope jouant aux noix
  2. L’Aigle et les Milans
  3. l’amour et la fortune
  4. Le Loup malade
  5. Les Graines volantes
  6. Le Chien et le Chat
  7. Le Rossignol et le Pinson
  8. Le Soufflet, la Pincette et le Briquet
  9. La Queue du Paon
  10. Les Ecoliers
  11. Les deux Pères
  12. Les deux Abeilles
  13. L’Amandier
  14. Les deux Amis
  15. Le Pommier
  16. Le Chien, le Cheval et le Chat
  17. Le Dogue
  18. Le jeune Lion
  19. L’Essai du Tonneau
  20. Le Renard et la Poule
  21. Les Chardonnerets
  22. Le Singe
  23. Le Miroir et le Tableau
  24. L’Ane
  25. Le Chien, le Bœuf, l’Âne et la Corneille
  26. L’Appel et la Muse
  27. Les Graines volantes
  28. L’Aigle et les Corbeaux
  29. Le Seigle et le Froment
  30. Diogène et la Souris
  31. Les Oreilles de l’Ane

Jean-Jacques Porchat-Bressenel

– Né le 20 mai 1800, près de Genève. Il fit ses premières études dans la ville de Bolle, au bord du lac Léman, il les continua à Genève et les acheva à Lausanne et à Paris. Il prit le grade de licencié en droit et fut professeur de droit romain, à 23 ans, à l’Académie de Lausanne; dès-lors il y a professé la littérature latine. Il est maintenant membre du conseil d’instruction publique du canton de Vaud, et correspondant de plusieurs Académies étrangères. Il a publié en 1826, une traduction de Tibulle en vers sous le pseudonyme de Valancourt, des poésies en 1931 , un recueil de fables sous le titre de Glanures D’Ésope, dont on prépare une quatrième édition; une traduction de l’Art poétique d’Horace. Il a composé aussi plusieurs ouvrages dramatiques en vers, entr’autres, un drame de Jeanne d’Arc, qui va être publié. (Études de l’Orateur ou Méthode Roosmalen:  Auguste de Roosmalen – Bureau de l’Orateur, 1844.)

A écrit entre autres ouvrages :
* 1826 : Recueil de fables, par J.-J. Valamont
* 1848-1849 : Le Fablier des écoles, ou Choix de fables des fabulistes français

Comments 2

  1. Tina says:

    Il n’y a pas longtemps que j’ai trouvé ce site.
    Il me plaît bien.
    Je vais mettre si vous le permettez sur mon blog, parfois, des fables et autres que je viendrai cueillir ici.

    • Rue des Fables says:

      Merci ! Mais n’oubliez pas de mettre un lien vers “Rue des Fables” pour remercier l’équipe qui fait un travail de fourmi pour vous faire découvrir ou redécouvrir des fabulistes et des fables…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.