dimanche, février 17, 2019

Pierre Lachambeaudie

Pierre Lachambaudie
Pierre Lachambaudie

Pierre Casimir Hyppolyte Lachambeaudie, né à Montignac en Dordogne, le 16 décembre 1806 et mort à Brunoy dans l’Essonne, le 7 juillet 1872, est un fabuliste, poète et chansonnier.

M. Barrière disait de son volume, le 18 avril 1861, dans le feuilleton du Journal des Débats ; « On y trouve du feu, de la poésie, une verte allure, un peu de babil, mais vif et spirituel, souvent élégant, toujours de bon goût. Apologue et jurisprudence, codes et muses, graves arrêts et jolis vers, l’auteur a su tout concilier. Ses fables seront beaucoup lues, et son ouvrage est digne d’obtenir les suffrages les plus flatteurs. »

FABLES:

    1. La Goutte d’eau
    2. Le Figuier stérile
    3. L’Ombre de Salomon et le Laboureur
    4. L’avare et la Source
    5. Le Bœuf gras et son Compagnon
    6. Le Prince et le Rossignol
    7. Les deux Moineaux
    8. Le Livre et l’Epée
    9. La Locomotive et le Cheval
    10. La Fleur et le Nuage
    11. Le Bonheur et la Pauvreté
    12. Les deux Abeilles
    13. L’Homme et le Cadran solaire
    14. Le Roi et le Peuple
    15. L’Ane et son Maître
    16. La Folle
    17. La Statue et l’Amitié
    18. L’Enseigne de Cabaret
    19. L’Avare aux Enfers
    20. Le Sac de Marrons

 

  1. Ne criez plus : A bas les communistes! (chanson)
  2. Ah ! Qu’il est doux de revoir son Pays ! (chanson)
  1. Notices sur Pierre Lachambaudie
  1. ANECDOTE Sa participation aux journées de Juin et une chanson dont le refrain était : « Ne criez pas : à bas les communistes ! » le menèrent en prison :

M. L. , a. s. au ministre…: Paris, 5 juil. 1848, (N° 249, Lajarriette, 1860.)
Il demande la mise en liberté de Lachambaudie, compromis dans les événements de juin. “Nous n’avons pas trop de faiseurs de fables dans ce temps où nous faisons tous de l’histoire. Il y en a un en prison (ce n’est pas Viennet), c’est Lachambaudie, et vraiment c’est une erreur… Faites donc, je vous en prie, que la cage de cet oiseau chanteur s’ouvre… Les poètes sont rares ; Chateaubriand est mort, et Lamartine et Hugo ne chantent plus du tout… “
L’ Amateur d’autographes: revue historique et biographique, Volume 4 – 1865

  • Pierre Lachambaudie – 1806 – 1872